Vendredi 24 juillet 2015 – 21h00 – Salle Paul Eluard

bandeok

Clôture du XXème Festival « Musique en Vacances »

FASCINANTS TAMBOURS DE TOKYO

« O EDU SUKEROKU TAIKO »


Aussi beau à voir qu’à entendre, les concerts-performances entraînent le spectateur dans un univers tour à tour violent et subtil, sauvage et raffiné, martial et ludique.

Au Japon, on ne conçoit pas de festivité sans Taïko, ces tambours dont les sonorités profondes rythment les émotions populaires.

Créé en 1959 par KOBAYASHI Seïdo, O EDO SUKEROKU TAIKO fut le premier ensemble à présenter à Tokyo des spectacles comportant uniquement des tambours. Le répertoire comprend des pièces traditionnelles et des créations originales. KOBAYASHI Seido s’est donné pour symbole O Edo, la grande Edo, ancienne Tokyo entre le XVIIe et le XIXe siècle, et Sukeroku, personnage populaire du théâtre Kabuki, samouraï non seulement courageux mais aussi doué de nombreux talents et… homme plein de charmes !!!

70f434d97cc1bc693798e6d12df06669

La grande qualité des percussions s’allie à la haute mémoire d’une société. Les images jubilatoires tiennent du jeu ou de la cérémonie. Corps à corps du cœur et de l’âme ; quatre hommes et deux femmes, une chorégraphie puissante, un art millénaire : gestes et attitudes appuient leur élan sur la présence martiale d’une culture rigide et populaire à la fois. L’énergie habite tout mouvement. Des accords se créent, les tambours et les cris s’appellent et se répondent. L’harmonie se construit.

Si le public retient son souffle, les musiciens offrent le leur jusqu’à la totale séduction. Toute la vigueur planétaire déferle sous un ciel qui gronde. Un duo de femmes, la houle des grands fleuves, un combat séculaire : la beauté fend l’espace.

Créativité et tradition croisent leurs feux pour une fête stylisée.


• Plein tarif : 30€ / Tarif réduit : 25€ / Tarif – 12 ans : 8€
• Infos et réservations au 04 42 83 08 08 et amei@orange.fr

• Vente de billets sur BilletReduc : http://www.billetreduc.com/139789/evt.htm


 

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire